Indiquez nous votre adresse pour que nous puissions vous conseiller au mieux.
> >

Nicopass 1,5 Mg Pastille Sans Sucre Réglisse Menthe Plq/96Nicotine Catiorésine Carboxylate

Nicopass 1,5 Mg Pastille Sans Sucre Réglisse Menthe Plq/96Nicotine Catiorésine Carboxylate

Livraison express directement chez vous à partir de 8.5€

Pharmacie Dauny

Quantité restante: 0

médicaments | Compléments alimentaires | sevrage tabagique

ce médicament est indiqué dans le traitement de la dépendance tabagique afin de soulager les symptômes du sevrage nicotinique chez les sujets désireux d'arrêter leur consommation de tabac. en savoir +

Marque : PIERRE FABRE MEDICAMENT

Code CIS : 69248642

Code EAN : 3400936499881

Catégories du produit : Nicopass Menthe

a partir de 15 ans

adulte et adolescent de plus de 15 ans. nicopass ne doit pas être utilisé chez les fumeurs de moins de 18 ans sans recommandation d’un professionnel de santé. les pastilles dosées à 1,5 mg en monothérapie sont adaptées pour les fumeurs faiblement ou modérément dépendants à la nicotine (score au test de fagerström ≤ 6). posologie quelle que soit l’indication, ne pas dépasser 30 pastilles par jour. arrêt complet du tabac ce médicament peut être utilisé en monothérapie ou en association avec les dispositifs transdermiques nicotiniques. en cas d’association, il est conseillé aux patients de prendre un avis médical. · monothérapie : le traitement de la dépendance à la nicotine se fait habituellement en 2 phases. 1ère phase sucer lentement une pastille chaque fois que l'envie de fumer apparaît. le nombre de pastilles dosées à 1,5 mg est généralement de 8 à 12 par jour et ne doit en aucun cas dépasser 30 pastilles par jour. la durée de cette phase est d'environ 3 mois, mais peut varier en fonction de la réponse individuelle. 2ème phase quand l'envie de fumer est complètement surmontée, réduire progressivement le nombre de pastilles par jour. le traitement sera arrêté lorsque la consommation est réduite à 1 à 2 pastilles par jour. il est recommandé de ne pas utiliser les pastilles au-delà de 12 mois. · en association avec les dispositifs transdermiques à la nicotine les personnes qui, malgré une monothérapie bien conduite, continuent de ressentir des envies irrépressibles de fumer ou les personnes qui ont échoué en monothérapie peuvent associer les pastilles nicopass 1,5 mg avec une forme délivrant de la nicotine tout au long de la journée : les dispositifs transdermiques. l’association des dispositifs transdermiques avec les substituts nicotiniques par voie orale a donné des résultats supérieurs à ceux obtenus pour chacun des traitements pris séparément. o traitement initial : le traitement devra débuter par un dispositif transdermique adapté au niveau de dépendance qui sera appliqué quotidiennement sur la peau le matin et associé si nécessaire à la pastille. dans ce cas, sucer lentement une pastille chaque fois que l’envie impérieuse de fumer apparaît, avec un minimum de 4 pastilles par jour. généralement 5 à 6 pastilles procurent l’effet adéquat. ne pas utiliser plus de 24 pastilles par jour. ce schéma posologique devra être utilisé pendant 6 à 12 semaines, période après laquelle un sevrage progressif des produits de substitution devra être initié. o sevrage progressif des produits de substitution : celui-ci devra être effectué de la façon suivante : utiliser des dispositifs transdermiques moins dosés, selon les durées respectives d’utilisation spécifiées pour le dispositif transdermique utilisé, tout en continuant à utiliser si nécessaire le même nombre de pastilles qu’en début de traitement, puis réduire ensuite le nombre de pastilles dosées à 1,5 mg utilisées par jour, jusqu’à un maximum de 12 mois de traitement total. abstinence temporaire du tabac sucer lentement une pastille chaque fois que l'envie de fumer apparaît. le nombre de pastilles dosées à 1,5 mg est généralement de 8 à 12 par jour et ne doit en aucun cas dépasser 30 pastilles par jour. réduction tabagique dans la mesure du possible, alterner les pastilles à la nicotine et les cigarettes. sucer lentement une pastille quand l'envie de fumer apparaît, pour rester aussi longtemps que possible sans fumer. utiliser chaque jour un nombre suffisant de pastilles sans dépasser 30 par jour. progressivement, continuer à essayer de diminuer votre consommation de cigarettes, si possible jusqu'à l'arrêt complet. quand vous ne fumerez plus depuis quelques semaines, réduire progressivement le nombre de pastilles à sucer par jour. le traitement sera arrêté lorsque la consommation est réduite à 1 à 2 pastilles par jour. ll est recommandé de ne pas utiliser les pastilles au-delà de 12 mois. mode d’administration voie buccale. la pastille doit être placée dans la bouche où elle va se dissoudre progressivement. elle doit être régulièrement déplacée d’un côté de la bouche à l’autre et sucée lentement jusqu’à dissolution complète. la structure matricielle de la pastille a été conçue pour assurer sa dissolution en environ 30 minutes permettant ainsi une libération progressive de la nicotine et donc une absorption lente de celle-ci au niveau de la muqueuse buccale. par conséquent, elle ne doit pas être croquée ou avalée. il faut s’abstenir de boire ou de manger lorsque la pastille est dans la bouche.

Restrictions : voie orale

Composition : aqua (Sans danger) : tout-petits = Aucun risque identifié à ce jour,femmes enceintes = Aucun risque identifié à ce jour,enfants = Aucun risque identifié à ce jour,adultes = Aucun risque identifié à ce jour,. alcohol denat. (Sans danger) : tout-petits = Aucun risque identifié à ce jour,femmes enceintes = Aucun risque identifié à ce jour,enfants = Aucun risque identifié à ce jour,adultes = Aucun risque identifié à ce jour,. illite (Sans danger) : tout-petits = Aucun risque identifié à ce jour,femmes enceintes = Aucun risque identifié à ce jour,enfants = Aucun risque identifié à ce jour,adultes = Aucun risque identifié à ce jour,. menthol (Sans danger) : tout-petits = Aucun risque identifié à ce jour,femmes enceintes = Aucun risque identifié à ce jour,enfants = Aucun risque identifié à ce jour,adultes = Aucun risque identifié à ce jour,. mentha piperita oil (Sans danger) : tout-petits = Aucun risque identifié à ce jour,femmes enceintes = Aucun risque identifié à ce jour,enfants = Aucun risque identifié à ce jour,adultes = Aucun risque identifié à ce jour,. glycereth-26 (Sans danger) : tout-petits = Aucun risque identifié à ce jour,femmes enceintes = Aucun risque identifié à ce jour,enfants = Aucun risque identifié à ce jour,adultes = Aucun risque identifié à ce jour,. propylene glycol (Sans danger) : tout-petits = Aucun risque identifié à ce jour,femmes enceintes = Aucun risque identifié à ce jour,enfants = Aucun risque identifié à ce jour,adultes = Aucun risque identifié à ce jour,. polyacrylamide (Sans danger) : tout-petits = Aucun risque identifié à ce jour,femmes enceintes = Aucun risque identifié à ce jour,enfants = Aucun risque identifié à ce jour,adultes = Aucun risque identifié à ce jour,. camphor (Sans danger) : tout-petits = Aucun risque identifié à ce jour,femmes enceintes = Aucun risque identifié à ce jour,enfants = Aucun risque identifié à ce jour,adultes = Aucun risque identifié à ce jour,. rosmarinus officinalis leaf oil (Sans danger) : tout-petits = Aucun risque identifié à ce jour,femmes enceintes = Aucun risque identifié à ce jour,enfants = Aucun risque identifié à ce jour,adultes = Aucun risque identifié à ce jour,. melaleuca leucadendron cajaputi oil (Sans danger) : tout-petits = Aucun risque identifié à ce jour,femmes enceintes = Aucun risque identifié à ce jour,enfants = Aucun risque identifié à ce jour,adultes = Aucun risque identifié à ce jour,. thymus vulgaris flower/leaf oil (Sans danger) : tout-petits = Aucun risque identifié à ce jour,femmes enceintes = Aucun risque identifié à ce jour,enfants = Aucun risque identifié à ce jour,adultes = Aucun risque identifié à ce jour,. harpagophytum procumbens root extract (Sans danger) : tout-petits = Aucun risque identifié à ce jour,femmes enceintes = Aucun risque identifié à ce jour,enfants = Aucun risque identifié à ce jour,adultes = Aucun risque identifié à ce jour,. equisetum arvense extract (Sans danger) : tout-petits = Aucun risque identifié à ce jour,femmes enceintes = Aucun risque identifié à ce jour,enfants = Aucun risque identifié à ce jour,adultes = Aucun risque identifié à ce jour,. c13-14 isoparaffin (Sans danger) : tout-petits = Aucun risque identifié à ce jour,femmes enceintes = Aucun risque identifié à ce jour,enfants = Aucun risque identifié à ce jour,adultes = Aucun risque identifié à ce jour,. laureth-7 (Sans danger) : tout-petits = Aucun risque identifié à ce jour,femmes enceintes = Aucun risque identifié à ce jour,enfants = Aucun risque identifié à ce jour,adultes = Aucun risque identifié à ce jour,. o-cymen-5-ol (Sans danger) : tout-petits = Aucun risque identifié à ce jour,femmes enceintes = Aucun risque identifié à ce jour,enfants = Aucun risque identifié à ce jour,adultes = Aucun risque identifié à ce jour,. ci 42090 (Sans danger) : tout-petits = Aucun risque identifié à ce jour,femmes enceintes = Aucun risque identifié à ce jour,enfants = Aucun risque identifié à ce jour,adultes = Aucun risque identifié à ce jour,. ci 19140 (Sans danger) : tout-petits = Aucun risque identifié à ce jour,femmes enceintes = Aucun risque identifié à ce jour,enfants = Aucun risque identifié à ce jour,adultes = Aucun risque identifié à ce jour,. limonene (Allergène) : tout-petits = Aucun risque identifié à ce jour,femmes enceintes = Aucun risque identifié à ce jour,enfants = Aucun risque identifié à ce jour,adultes = Aucun risque identifié à ce jour,. linalool (Allergène) : tout-petits = Aucun risque identifié à ce jour,femmes enceintes = Aucun risque identifié à ce jour,enfants = Aucun risque identifié à ce jour,adultes = Aucun risque identifié à ce jour,. geraniol (Allergène) : tout-petits = Aucun risque identifié à ce jour,femmes enceintes = Aucun risque identifié à ce jour,enfants = Aucun risque identifié à ce jour,adultes = Aucun risque identifié à ce jour,. eugenol (Allergène) : tout-petits = Aucun risque identifié à ce jour,femmes enceintes = Aucun risque identifié à ce jour,enfants = Aucun risque identifié à ce jour,adultes = Aucun risque identifié à ce jour,

excipientsisomalt (e953), hypromellose (e464), aspartam (e951), acésulfame potassique, arôme menthe poivrée, arôme masquant permaseal(substances aromatisantes naturelles, maltodextrine, gomme arabique, propylène glycol), extrait sec de réglisse déglycyrrhiziné, bicarbonate de sodium, carbonate de sodium anhydre.

Emballement : pastilles

Quantité : 1,5 mg

Allergénique : true

Allergènes : limonene. linalool. geraniol. eugenol

Recommandations d'utilisation : ce médicament est indiqué dans le traitement de la dépendance tabagique afin de soulager les symptômes du sevrage nicotinique chez les sujets désireux d’arrêter leur consommation de tabac.. le taux de réussite du sevrage tabagique est généralement amélioré s’il est accompagné de conseils et d’un soutien.. bien que l'arrêt définitif de la consommation de tabac soit préférable, ce médicament peut être utilisé dans :. · les cas où un fumeur s'abstient temporairement de fumer,. · une stratégie de réduction du tabagisme comme une étape vers l'arrêt définitif.. réservé à l’adulte et à l’adolescent (de plus de 15 ans.)

Contre-indication : · non fumeur ou fumeur occasionnel. · hypersensibilité à la nicotine ou à l’un des excipients mentionnés à la rubrique 6.1 · phénylcétonurie, en raison de la présence d'aspartam.

Effet(s) indesirable(s) : les pastilles de nicotine peuvent entraîner des effets indésirables similaires à la nicotine administrée par d'autres modes. les effets indésirables sont classées selon leur fréquence, en utilisant la convention suivante : très fréquents (≥ 1/10), fréquents (≥ 1/100 à < 1/10), peu fréquents (≥ 1/1 000 à < 1/100), rares (≥ 1/10 000 à < 1/1 000), systeme de classes organes (classification meddra) fréquents (≥1/100, <1/10) peu fréquents (≥1/1000, <1/100) rares (≥ 1/10 000 à < 1/1 000) troubles du système immunitaire - - réactions d’hypersensibilité telles que l’angioedème troubles du système nerveux etourdissements, céphalées - - troubles cardiovasculaires - palpitations fibrillation auriculaire réversible troubles respiratoires, thoraciques et médiastinaux douleur pharyngolaryngée, hoquet - - troubles gastrointestinaux maux de gorge irritation de la bouche( sensation de brûlure et de chatouillement) sécheresse buccale nausée vomissement inconfort digestif oesophagite stomatite flatulence - - troubles cutanés et sous cutanés - erythème, urticaire - comme avec d’autres substituts nicotiniques, des gastrites peuvent survenir. quelques symptômes tels qu’étourdissement, céphalées, et insomnie peuvent être liés au sevrage tabagique. une augmentation de l’apparition d’aphtes buccaux peut survenir après l’arrêt du tabac. les effets indésirables pouvant apparaître lors de l’utilisation de l’association (dispositif transdermique et pastilles) ne diffèrent pas de ceux de chaque traitement seul en termes d’effets indésirables locaux liés aux formes pharmaceutiques. la fréquence de ces effets indésirables est comparable à celle mentionnée dans les rcps de chaque spécialité respective. déclaration des effets indésirables suspectés la déclaration des effets indésirables suspectés après autorisation du médicament est importante. elle permet une surveillance continue du rapport bénéfice/risque du médicament. les professionnels de santé déclarent tout effet indésirable suspecté via le système national de déclaration : agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ansm) et réseau des centres régionaux de pharmacovigilance - site internet : www.ansm.sante.fr.

Overdose : un surdosage en nicotine peut apparaître si plusieurs pastilles sont sucées en même temps ou si d’autres traitements pour le sevrage tabagique à base de nicotine sont utilisés de façon concomitante. les symptômes de surdosage sont ceux d’une intoxication aiguë à la nicotine incluant nausées, hypersalivation, douleurs abdominales, diarrhée, sueurs, céphalées, étourdissement, diminution de l’acuité auditive et faiblesse générale. a doses élevées, peuvent apparaître une hypotension, un pouls faible et irrégulier, une gêne respiratoire, une prostration, un collapsus cardiovasculaire et des convulsions. suite à un surdosage, l’apparition des symptômes peut être rapide en particulier chez l’enfant. les doses de nicotine tolérées par les fumeurs adultes et adolescents peuvent entraîner une intoxication sévère pouvant être fatale chez le jeune enfant. en cas de suspicion d’intoxication chez l’enfant, consulter immédiatement un médecin. conduite à tenir en cas de surdosage l’administration de nicotine doit être interrompue immédiatement et un traitement symptomatique sera instauré. surveiller les signes vitaux. les vomissements sont généralement spontanés. l’administration orale de charbon actif et les lavages gastriques doivent être mis en œuvre dès que possible dans l’heure suivant l’ingestion. ventilation assistée et oxygénothérapie seront entreprises si nécessaires. 5. proprietes pharmacologiques

Approprié pour l'allaitement : interdit

Ce produit est également en vente dans d'autres pharmacies :

Ces autres produits peuvent vous intéresser :