Indiquez nous votre adresse pour que nous puissions vous conseiller au mieux.
> >

Loperamide Biogaran Conseil 2 Mg, Gélulelopéramide

Loperamide Biogaran Conseil 2 Mg, Gélulelopéramide

3.10

*estimation

Livraison express directement chez vous à partir de 8.5€

Pharmacie Dauny

Quantité restante: 9

médicaments | Diarrhée | diarrhées

ce médicament est indiqué dans le traitement symptomatique des diarrhées aiguës et chroniques. en savoir +

Marque : BIOGARAN

Code CIS : 61370480

Code CIP13 : 3400922447179

Catégories du produit : Biogaran

a partir de 15 ans

posologie réservé à l'adulte et à l’enfant à partir de 15 ans. posologie initiale : 2 gélules, puis 1 gélule supplémentaire, à prendre après chaque selle non moulée, mais : · ne jamais dépasser 6 gélules par jour ; · ne jamais dépasser 2 jours de traitement. enfant loperamide biogaran conseil ne doit pas être utilisé chez l'enfant de moins de 15 ans. sujets âgés aucun ajustement posologique n'est nécessaire. insuffisance rénale aucun ajustement posologique n'est nécessaire. insuffisance hépatique bien qu'il n'existe pas de données pharmacocinétiques chez les patients insuffisants hépatiques, le lopéramide doit être utilisé avec précaution chez ces patients du fait de la réduction de l'effet de premier passage (voir rubrique 4.4). mode d’administration voie orale.

Restrictions : voie orale

Composition : aqua (Sans danger) : tout-petits = Aucun risque identifié à ce jour,femmes enceintes = Aucun risque identifié à ce jour,enfants = Aucun risque identifié à ce jour,adultes = Aucun risque identifié à ce jour,. alcohol denat. (Sans danger) : tout-petits = Aucun risque identifié à ce jour,femmes enceintes = Aucun risque identifié à ce jour,enfants = Aucun risque identifié à ce jour,adultes = Aucun risque identifié à ce jour,. illite (Sans danger) : tout-petits = Aucun risque identifié à ce jour,femmes enceintes = Aucun risque identifié à ce jour,enfants = Aucun risque identifié à ce jour,adultes = Aucun risque identifié à ce jour,. menthol (Sans danger) : tout-petits = Aucun risque identifié à ce jour,femmes enceintes = Aucun risque identifié à ce jour,enfants = Aucun risque identifié à ce jour,adultes = Aucun risque identifié à ce jour,. mentha piperita oil (Sans danger) : tout-petits = Aucun risque identifié à ce jour,femmes enceintes = Aucun risque identifié à ce jour,enfants = Aucun risque identifié à ce jour,adultes = Aucun risque identifié à ce jour,. glycereth-26 (Sans danger) : tout-petits = Aucun risque identifié à ce jour,femmes enceintes = Aucun risque identifié à ce jour,enfants = Aucun risque identifié à ce jour,adultes = Aucun risque identifié à ce jour,. propylene glycol (Sans danger) : tout-petits = Aucun risque identifié à ce jour,femmes enceintes = Aucun risque identifié à ce jour,enfants = Aucun risque identifié à ce jour,adultes = Aucun risque identifié à ce jour,. polyacrylamide (Sans danger) : tout-petits = Aucun risque identifié à ce jour,femmes enceintes = Aucun risque identifié à ce jour,enfants = Aucun risque identifié à ce jour,adultes = Aucun risque identifié à ce jour,. camphor (Sans danger) : tout-petits = Aucun risque identifié à ce jour,femmes enceintes = Aucun risque identifié à ce jour,enfants = Aucun risque identifié à ce jour,adultes = Aucun risque identifié à ce jour,. rosmarinus officinalis leaf oil (Sans danger) : tout-petits = Aucun risque identifié à ce jour,femmes enceintes = Aucun risque identifié à ce jour,enfants = Aucun risque identifié à ce jour,adultes = Aucun risque identifié à ce jour,. melaleuca leucadendron cajaputi oil (Sans danger) : tout-petits = Aucun risque identifié à ce jour,femmes enceintes = Aucun risque identifié à ce jour,enfants = Aucun risque identifié à ce jour,adultes = Aucun risque identifié à ce jour,. thymus vulgaris flower/leaf oil (Sans danger) : tout-petits = Aucun risque identifié à ce jour,femmes enceintes = Aucun risque identifié à ce jour,enfants = Aucun risque identifié à ce jour,adultes = Aucun risque identifié à ce jour,. harpagophytum procumbens root extract (Sans danger) : tout-petits = Aucun risque identifié à ce jour,femmes enceintes = Aucun risque identifié à ce jour,enfants = Aucun risque identifié à ce jour,adultes = Aucun risque identifié à ce jour,. equisetum arvense extract (Sans danger) : tout-petits = Aucun risque identifié à ce jour,femmes enceintes = Aucun risque identifié à ce jour,enfants = Aucun risque identifié à ce jour,adultes = Aucun risque identifié à ce jour,. c13-14 isoparaffin (Sans danger) : tout-petits = Aucun risque identifié à ce jour,femmes enceintes = Aucun risque identifié à ce jour,enfants = Aucun risque identifié à ce jour,adultes = Aucun risque identifié à ce jour,. laureth-7 (Sans danger) : tout-petits = Aucun risque identifié à ce jour,femmes enceintes = Aucun risque identifié à ce jour,enfants = Aucun risque identifié à ce jour,adultes = Aucun risque identifié à ce jour,. o-cymen-5-ol (Sans danger) : tout-petits = Aucun risque identifié à ce jour,femmes enceintes = Aucun risque identifié à ce jour,enfants = Aucun risque identifié à ce jour,adultes = Aucun risque identifié à ce jour,. ci 42090 (Sans danger) : tout-petits = Aucun risque identifié à ce jour,femmes enceintes = Aucun risque identifié à ce jour,enfants = Aucun risque identifié à ce jour,adultes = Aucun risque identifié à ce jour,. ci 19140 (Sans danger) : tout-petits = Aucun risque identifié à ce jour,femmes enceintes = Aucun risque identifié à ce jour,enfants = Aucun risque identifié à ce jour,adultes = Aucun risque identifié à ce jour,. limonene (Allergène) : tout-petits = Aucun risque identifié à ce jour,femmes enceintes = Aucun risque identifié à ce jour,enfants = Aucun risque identifié à ce jour,adultes = Aucun risque identifié à ce jour,. linalool (Allergène) : tout-petits = Aucun risque identifié à ce jour,femmes enceintes = Aucun risque identifié à ce jour,enfants = Aucun risque identifié à ce jour,adultes = Aucun risque identifié à ce jour,. geraniol (Allergène) : tout-petits = Aucun risque identifié à ce jour,femmes enceintes = Aucun risque identifié à ce jour,enfants = Aucun risque identifié à ce jour,adultes = Aucun risque identifié à ce jour,. eugenol (Allergène) : tout-petits = Aucun risque identifié à ce jour,femmes enceintes = Aucun risque identifié à ce jour,enfants = Aucun risque identifié à ce jour,adultes = Aucun risque identifié à ce jour,

excipientslactose monohydraté, amidon de riz, talc, stéarate de magnésium. composition de l'enveloppe de la gélule : gélatine, dioxyde de titane (e171).

Emballement : gélules

Quantité : 2 mg

Allergénique : true

Allergènes : limonene. linalool. geraniol. eugenol

Recommandations d'utilisation : traitement de courte durée des diarrhées aiguës passagères de l'adulte et de l'adolescent de plus de 15 ans.. ce traitement est un complément des mesures diététiques: lire attentivement les précautions d'emploi.

Contre-indication : · hypersensibilité à la substance active ou à l’un des excipients mentionnés à la rubrique 6.1 ; · enfant de moins de 15 ans ; · le chlorhydrate de lopéramide ne doit pas être utilisé en traitement de 1ère intention en cas de : o dysentérie aiguë caractérisée par la présence de sang dans les selles et par une fièvre importante ; o poussées aiguës de rectocolite hémorragique ; o entérocolite bactérienne due à une bactérie invasive telle que salmonella, shigella ou campylobacter ; o colite pseudomembraneuse associée à l’utilisation d’antibiotiques à large spectre. · le chlorhydrate de lopéramide ne doit pas être utilisé lorsqu’une inhibition du péristaltisme doit être évitée en raison du risque de séquelles importantes incluant iléus, mégacôlon et colectasie. le traitement doit être interrompu rapidement en cas d’apparition d’une constipation, d’une distension abdominale ou d’un iléus.

Effet(s) indesirable(s) : la sécurité d’emploi du chlorhydrate de lopéramide a été évaluée chez 3076 adultes et enfants âgés de 12 ans ou plus, qui ont participé à 31 essais cliniques contrôlés et non contrôlés portant sur le traitement de la diarrhée par le chlorhydrate de lopéramide. parmi ces essais, 26 concernaient le traitement de la diarrhée aiguë (n = 2755) et 5 le traitement de la diarrhée chronique (n = 321). les effets indésirables les plus fréquemment rapportés (avec une incidence ≥ 1 %) dans les essais cliniques au cours d’un traitement par le chlorhydrate de lopéramide dans la diarrhée aiguë ont été la constipation (2,7 %), les flatulences (1,7 %), les maux de tête (1,2 %) et les nausées (1,1 %). dans les essais cliniques portant sur la diarrhée chronique, les effets indésirables les plus fréquemment rapportés (avec une incidence ≥ 1 %) ont été les flatulences (2,8 %), la constipation (2,2 %), les nausées (1,2 %) et les sensations vertigineuses (1,2 %). le tableau suivant présente les effets indésirables rapportés lors de l’utilisation du chlorhydrate de lopéramide au cours des essais cliniques ou lors de l’expérience post-marketing. les effets indésirables sont classés par système organe et par fréquence en utilisant la convention suivante : très fréquent (≥ 1/10), fréquent (≥ 1/100 à <1/10), peu fréquent (≥ 1/1 000 à <1/100), rare (≥ 1/10 000 à <1/1 000), très rare (<1/10 000), fréquence indéterminée (ne peut être estimée sur la base des données disponibles). le procédé de détermination des effets indésirables rapportés depuis la commercialisation pour le chlorhydrate de lopéramide ne permet pas de différencier les indications (aiguë ou chronique) ou la population (adulte, enfant). effets indésirables classes de système d’organe fréquent peu fréquent rare fréquence indéterminée affections du système nerveux céphaléesa sensations vertigineusesb céphaléesb sensations vertigineusesa somnolence, perte de conscience, stupeur, diminution du niveau de conscience, hypertonie, troubles de la coordination affections gastro‑intestinales constipation, nausées, flatulences douleurs abdominales, gêne abdominale, sècheresse buccale distension abdominalea iléus (y compris iléus paralytique), mégacôlon (y compris colectasie), glossodynie douleur abdominale hautea vomissementsa dyspepsieb affections de la peau et du tissu sous-cutané rasha eruption bulleuse (incluant syndrome de stevens johnson, nécrolyse épidermique toxique et érythème multiforme), œdème de quincke, urticaire, prurit affections du système immunitaire réaction d’hypersensibilité, réaction anaphylactique (incluant choc anaphylactique), réaction anaphylactoïde affections oculaires myosis affections du rein et des voies urinaires rétention urinaire troubles généraux et anomalies au site d’administration fatigue a : indication diarrhée aiguë b : indication diarrhée chronique déclaration des effets indésirables suspectés la déclaration des effets indésirables suspectés après autorisation du médicament est importante. elle permet une surveillance continue du rapport bénéfice/risque du médicament. les professionnels de santé déclarent tout effet indésirable suspecté via le système national de déclaration : agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ansm) et réseau des centres régionaux de pharmacovigilance - site internet : www.signalement-sante.gouv.fr.

Overdose : symptômes en cas de surdosage (y compris de surdosage lié à une insuffisance hépatique), une dépression du système nerveux central (diminution de la vigilance, stupeur, somnolence, myosis, hypertonie, dépression respiratoire, incoordination motrice), une rétention urinaire et un iléus peuvent être observés. les enfants peuvent être plus sensibles aux effets sur le système nerveux central. des effets cardiaques, tels qu’un allongement de l’intervalle qt et du complexe qrs ainsi que des torsades de pointes, d’autres arythmies ventriculaires graves, un arrêt cardiaque et une syncope, ont été observés chez des personnes ayant ingéré des doses excessives de chlorhydrate de lopéramide (voir rubrique 4.4). des cas d’issue fatale ont également été rapportés. le surdosage peut révéler un syndrome de brugada existant procédure d'urgence, antidote en cas de surdosage, l’allongement de l’intervalle qt et du complexe qrs doivent être surveillés par ecg. en cas de troubles du système nerveux central associés à un surdosage, la naloxone peut être utilisée comme antidote. la durée d'action du lopéramide étant plus longue que celle de la naloxone (1 à 3 heures), il peut être nécessaire de renouveler l'administration de cette dernière. en conséquence, le patient doit être maintenu sous surveillance médicale pendant au moins 48 heures pour déceler toute dépression du système nerveux central. 5. proprietes pharmacologiques

Approprié pour l'allaitement : autorisé

Ce produit est également en vente dans d'autres pharmacies :

Ces autres produits peuvent vous intéresser :